Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: file_entity. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/users4/p/pierrefradin/www/baicchus/drupal/includes/bootstrap.inc).

Cave CoEnfer

Vignoble:

Superficie du Domaine: 
7.00 hectares

Sept hectares nichés à 800 mètres d’altitude, dans un cirque naturel, au pied de falaises abruptes, un lieux unique.

p6266620.jpg

p6266646.jpg

J’ai rendez-vous à la cave en ce début d’apès-midi ensoleillé avec Brigitte, la cheville ouvrière commerciale et administrative de la cave, Fabrizio Prospezi, le consultant agronome et Chul-Kyu Polosso, le technicien de la cave. Ils me réservent un super accueil.

p6266670_2_2.jpgp6266664.jpgp6266684.jpg
Nous partageons pas mal la manière d’appréhender les problèmes d’entretien du sol et de gestion de la vigne. Fabrizio n’est pas avare de son expérience, de sa connaissance des pratiques en pointe dans cette partie de l’Italie et des dernières nouveautés commerciales. La discussion est très enrichissante pour moi.

Après une présentation de la cave, nous abordons quelques points techniques et biensur l’aspect entretien du sol en ce lieux particulièrement sec et chaud... Moins de 500 millimètres de précipitation par an!

Retour sur cette cave “particulière”... C’est en fait plus une “coopérative foncière”! Les propriétaires ne participent que très peu aux activités de la vigne. La cave gère avec son équipe de salariés, l’intégralité des travaux de la plantation à la commercialisation du vin. Une originalité issue des années 60, où les terrasses étaient trop cher, trop dur à travailler et entretenir. L’exode rural vers les centre industriel participant grandement à cet abandon.

Une volonté forte du gouvernent Régional Valdotain, appuyé par de gros moyens, donnent des infrastructures dignes de ce nom aux différents vignobles de la vallée... cuverie au top du top... assez bluffant.

p6266625.jpg

p6266643.jpg

Les plantations sont de nouveau au gout du jour et les vignobles reprennent leur place sur les coteaux et cirques historiques.

Aujourd’hui, la cave comprend 7 hectares de vignes répartis en trois grands îlots.
Le cépage principale est le “Petit Rouge” occupe 90 % de la surface, cépage autochtone de la vallée d’Aoste. Le “Moyolet”, un autre cépage autochtone, n’a pas encore dévoilé tous ses secrets pour produire de grand vin... Il est pas mal arraché dans la vallée.

Le vignoble est actuellement en conversion Bio. Une partie est d’hors et déjà certifié.

Côté plantation, les vignes sont plantées à densité élevé entre 6600 et 8000 ceps par hectares. Les vignes sont palissées et taillées en Cordon de Royat. La très faible teneur en argile, autour de 5%, pourrait permettre la plantation “franc de pied” mais il est commun d’utiliser des plants greffés sur 110 Richter. LE porte-greffe adapté aux zones séchardes et non calcaire... mais à la vigueur et fertilité induitent importante. Il favorise les excès de vigueur sur jeunes plants et donc les plaies de taille parfois nombreuses et importantes... Ici aussi l’ESCA fait des ravages!

p6266612.jpg

L’ irrigation au goutte à goutte est autorisé et recommandé au vue des précipitation. La gestion du sol se fait par enherbement “peu concurrentiel”, à base de vesce, trèfle, luzerne, et orge des rats... avec plus ou moins de succès... sauf pour l’érigéron du Canada, une espèce gourmande et non désiré, mais toujours très performants dans ces conditions.


Enfer version dégustation...

p6266682_2.jpgp6266658.jpg

 

p6266649.jpg

“Rosé du Diable” 2012 - Pinot noir.

La nouveaté du millésime 2012. Un rosée à la couleur marquée. Un nez fruité et très sirop, laisse apparaitre en bouche une belle fraicheur.

p6266655.jpg

“Soleil Couchant” 2012 - Pinot gris.
Un nez très minéral, aux notes de florale très expressif. On retrouve en bouche un belle tension qui soutient très bien les arômes de fruits. Une certaine salinité en bouche ne gâche rien et amène beaucoup de présence à ce vin bien réussit.
A déguster frais.

p6266669.jpg

“Vin des Seigneurs” - Mayolet.
Un nez très fumé, et chaud. Une bouche épicée à l’acidité marquée... Je ne peu pas dire que cette découverte m’a emballée. A suivre!

p6266672.jpg

Enfer “BIO” 2011 - DOC Enfer d’Arvier, cépage Petit Rouge.

Un nez de fruit très mur, expressif et élégant. Une bouche avec beaucoup de présence, des fruits et des épices, poivré.
Mon coup de coeur pour ce vin très équilibré et ouvert, qui allie élégante et belle trame tanique.
Un vin qui a tout son intérêt ... à découvrir.

p6266676.jpg

Tous les renseignements sur ... www.coenfer.it

2 217 Kms cumulés