Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: file_entity. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/users4/p/pierrefradin/www/baicchus/drupal/includes/bootstrap.inc).

Rencontre avec le "Pape de Condrieu"… Mr George Vernay.

Le rendez-vous était pris en ce début d'après-midi pour rencontrer Mr George Vernay… La personne emblématique de l'appellation Condrieu. qui a durant plus de trente années permis au cépage viognier de ne pas disparaitre et à l'appellation Condrieu de devenir l'une des plus prestigieuse appellation de France.

C'est avec un homme au pas ralentis par la sagesse de son âge, au regard rieur et à la mémoire infaillible que j'ai le plaisir de m'entretenir durant deux heures. Deux heures géniales … Mon voyage pourrait s'arrêter là! George Vernay ayant si bien exprimé ce que je voulais dire au cour de mon voyage. Comment des coteaux abruptes, aux expositions parfaites mais si difficiles à cultivés, sont devenus des bijoux si prisés aujourd'hui. Comment un cépage, le Viognier, né sur ces coteaux mais en voie de disparition après guerre, a séduit quelques paysans vignerons pour devenir le point de départ d'une formidable aventure.

L'histoire de Condrieu est selon moi l'exemple parfait de comment la passion alliée au bon sens permet l'alchimie entre un lieux, un cépage et un savoir faire issu d'expérience, de patience et d'observation.

En quelques mots … De ces coteaux qui surplombent Condrieu, Saint Michel sur Rhône, Vérin, Chavanay, les années 1900-1940 les voient cultivés plutôt moins que plus et principalement à destination de l'arboriculture (cerises, abricots…), des cultures dont la rémunération est rapide… On ramasse et on vend dans la semaine… La vigne, elle, est plus risquée… vendange parfois difficile, vinification et élevage qui nécessitent, savoir faire et maitrise de nombreux paramètres.

Tout ca pour dire que les coteaux n'avaient pas forcément vocation à être viticoles. Les trente glorieuses, et sa modernisation galopante permettent une mécanisation importante des productions fruitières dans les plaines de la Drôme et de l'Ardèche. Les moyens de commercialisation ferroviaires rendent la production arboricole des coteaux bien peu rentable. Quelques avant-gardistes tels que George Vernay comprennent rapidement qu'un carte est possible avec la vigne pour valoriser ce patrimoine foncieren coteaux… Petit à petit, les terrasses sont réhabilitées, les sélections de viogniers entreprisent, . Un long travail de développement, de "marketing" pour valoriser ces vins au niveau des grands restaurants locaux de Vienne à Valence.

Mr George Vernay s'investit pendant trente années pour améliorer sans cesse la qualté de ses vins, replanter et démarcher en Europe et aux Etats-Unis, ce viognier et ses Condrieu.

Aujourd'hui, l'appellation Condrieu, plantée exclusivement avec son cépage autochtone le viognier (dont l'un des parents… ou enfant est la Syrah (cépage de Côte-Rôtie) occupe un peu plus de 150 ha.

Le Domaine George Vernay aujourd'hui...

L'histoire de la famille Vernay est intimement lié au "Coteau de Vernon". L'un des plus beau terroir de Condrieu, dont George Vernay a débuté la réhabilitation dans les années 1960, et dont les enfants, Christine Vernay et Luc Vernay poursuivent aujourd'hui.

Le Domaine est aujourd'hui dirigé par deux de ses enfants, Christine Vernay et Luc Vernay. Le domaine a le soucis de préserver ces sols fragiles et depuis plusieurs années retravaille les sols et limitent au maximum l'utilisation d' herbicide. Bien conscient que la facilité apportée par les herbicide n'est pas une solution d'avenir pour la protection de l'eau et des sols. Malgré cela, il ne faut pas oublier que c'est grâce à cette "réolution agronomique" que ces coteaux ont pu être réhabilités!.

Le Coteau de Vernon version dégustation.

"Coteau de Vernon" 2011

Simplement un très grand vin. Finesse, puissance. Un nez floral et raffiné dont seul le parfum les délicates roses ont le secret… Un fraicheur et une présence en bouche équilibrée, une longueur exceptionnelle. Certain diront que c'est trop, mais pour moi c'est juste exceptionnel.