Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: file_entity. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/users4/p/pierrefradin/www/baicchus/drupal/includes/bootstrap.inc).

Savoie > Val d’Aoste... de la France à l'Italie par les cols.

Pour reprendre le court des choses... après une longue attente du soleil sur le Mont-Blanc... et l'ouverture du col du Petit Saint Bernard, je suis repassé début juin en Savoie par le Col des Saisies... Une journée glaciale et pluvieuse... à ne pas mettre un objectif dehors! Donc pas de photos!! et pourtant la plus longue étape à ce jour, plus de 115 kms...

J'ai alors posé mon vélo quelques jours du côté d'Albertville, d'où j'ai pu réaliser quelques belles ascensions à ski relatées dans les articles précédents.

Essert-Blay > Bourg Saint Maurice par le Cormet de Roselend, 1968 m.
Le beau temps est de retour depuis quelques jours en ce mois de juin. Les cols ont pu être durablement ouvert... Après avoir profité du ski, de repos, réglé la logistique et autres tracas administratifs, il est temps de reprendre le vélo...

p6205991.jpg

Direction l’Italie et le Val d’Aoste. Une région Italienne coincée entre Suisse et France... La partie sud du mont-Blanc. Une vallée au statue particulier une “Région autonome”. L’identité Valdotaine est très marquée et une chance pour moi, les Valdotains revendiquent la Francophonie comme une caractéristique de leur culture.
La viticulture une autre identité forte de la Vallée.

Je prend la route jeudi 20 juin, direction Bourg Saint Maurice... mais pour échapper à la circulation dense du fond de la Tarentaise, je traverse le massif du Beaufortain par le Cormet de Roselend, son barrage, ses alpages... Les nuages et les gouttes menacent dès mon arrivée à Beaufort... Heureusement ils en resteront là! maintenant une certaine fraîcheur pendant cette longue montée d’un trentaine de kilomètres et les 1600 mètres de dénivelés. Le soleil fait quelques apparitions pour les photos au barrage... Mais rapidement un vent fort et frais se lève pour le passage du col, 8 kms plus loin.

p6206010.jpg

p6206046.jpg

Le temps de profiter du col et de papoter avec les quelques rares passants intrigués par ma remorque... et je bascule vers la vallée des Glaciers, Chapieux et Bourg Saint Maurice...

p6206064.jpg

p6206051.jpg

Les possibilités de bivouaquer sont toujours un peu plus compliquées en vallée... Je fais donc escale juste avant un gros grain au camping de Séez... pour une douche bien méritée... Pas facile de quitter le confort!

Le beau temps est de la partie dès le lendemain.

p6216075.jpg

Bourg Saint Maurice > Avise (Val d'Aoste) par le Col du Petit Saint Bernard, 2188m.
Aujourd’hui vendredi 21 juin, je fête la musique en passant la seconde frontière du Baïcchus Tour. Le Col du Petit St Bernard, 2188m. Très ancienne voie de communication en Italie et Rhône.

p6216073_2.jpg

Une longue montée aux paysages splendides et sous un soleil radieux... La neige est au RDV au col, en revanche les dizaines de mètres de congères annoncées... Une légende à achalander le touriste!!!

p6216118.jpg

p6216108.jpg

p6216116.jpgp6216112.jpg

Comme toujours, la longue et lente montée du col laisse place ensuite à une descente grisante... entre 50 et 60 km/h... la remorque elle tient le pavé!!!

p6216131.jpg

Arrivé en Val d’Aoste,  le Mont Blanc au nord, ne se laisse toujours pas voir, camouflé dans les brumes de beau temps.

p6216149.jpg
Arrivé à Morgex je poursuis ma route vers le Grand Paradis... Il se fait tard et je décide finalement de monter la tente dans un superbe petit village Valdotain aux vignes perchées. Avise.

p6216180.jpg

L’orage, comme chaque jour, vient rafraichir l’atmosphère... Mauvaise idée cet endroit, une réserve de tiques, j’ai jamais vu ça... Inspection précise de chaque centimètre carré de la tente, du duvet, des fringues et toute la nuit je serai réveillé par les chatouilles de ces p.......s de tiques qui se baladent sur moi?! Eh ben rien dormis, pire qu’en refuge sans boules Quiès!...

Je ne m’en tire pas trop mal, deux piqures vite soignées et six cadavres...

p6216187.jpg

2 039 Kms cumulés